Hello !

Moi c’est Mathilde, j’ai 28 ans !

Je suis originaire de Normandie, et l’ainée d’une famille soudée de 4 enfants. Suite à une licence professionnelle en agro-environnement, je décroche fin 2016 un CDI (le « Saint Graal » parait-il !) dans une association agricole du Pas de Calais.

En 2018, je découvre que je suis atteinte d’endométriose. Une hospitalisation me fait prendre conscience que la vie est précieuse. J’ai la chance d’être vivante, je dois utiliser mon temps à bon escient, et… qu’il y a beaucoup trop de rêve que je n’ai pas réalisé.

En juillet 2019, une rupture amoureuse et un burn out me poussent à prendre une décision radicale : plaquer ma vie. En août, un voyage d’un mois au Canada ravive ma passion du voyage. J’ai des économies et du temps devant moi, c’est parfait pour ça, je n’ai alors plus qu’une idée : partir ! Je quitte donc définitivement mon boulot, mon appartement, et la région en décembre.
 
Pour mes 25 ans je décide de me faire deux cadeaux : un tatouage et (quelle surprise) un voyage au bout du monde.

Le 11 mars 2020, j’atterris en Nouvelle-Zélande. J’étais alors seule, sans un mot d’anglais, avec juste un sac à dos de 11kg. Initialement mon voyage devait durer 2 mois et demi, je suis finalement restée 2 ans !  Car 2 semaines après mon arrivée, le pays a été entièrement confiné, chamboulant définitivement mes plans et ma vie !

Je ne voulais pas être rapatriée en ayant rien vu ! Soutenue par mes proches, je décide de rester et de tenter l’aventure du PVT. Je passe le confinement, puis l’hiver dans le Northland. Je fais des woofings et différents jobs en ferme, avant de pouvoir enfin repartir en roadtrip en décembre 2020, avec le van que je me suis achetée. J’avais en effet la chance d’être dans un pays sans covid, l’exception mondial !

A lire aussi : 1 an de voyage ! Le temps du bilan

1 an de voyage ! Le temps du bilan…

En 2021, pour renflouer les caisses, j’ai cueilli des kiwis, le job le plus typique des backpackers. Puis je suis allée passer l’hiver près des montagnes de Queenstown. J’y étais serveuse dans un restaurant panoramique : 1ère fois de ma vie, et tout en anglais s’il vous plait ! Je profitais de mon temps libre pour me perfectionner en snowboard. Jusqu’à ce qu’un nouveau confinement s’en mêle… Avec un an de retard, le covid s’est finalement infiltré sur l’île, en aout 2021. Une fois le confinement terminé je suis repartie en roadtrip avec mon van sur l’Ile du Sud, me focalisant cette fois sur les randonnées.

Tu peux retrouvez mes aventures sur les routes de Nouvelle Zélande sur mon instagram : @mathye_dream

Puis sans le dire à personne j’ai décidé de rentrer en France. J’ai fait la surprise à ma famille pour Noël 2021 (on a tous pleurés). Car je sentais qu’il était tant pour moi après 2 ans loin de mes proches, de revenir près d’eux. Différente. Grandie !

Depuis je suis en Normandie, (quand je ne suis pas entrain de crapahuter dans les Alpes ou les Pyrénées). Je travaille deux projets professionnels qui me tiennent à cœur :
– me reconvertir dans le domaine du social, car ça fait profondément sens pour moi après ce vécu. Le vivant est merveilleux, l’humain en fait parti. Quoi de plus beau que de travailler à l’épanouissement de quelqu’un ?
– me professionnaliser en rédaction web en tant qu’auto-entrepreneuse. Pour continuer à vous transmettre ma passion du voyage et vous aider à concrétiser vos rêves.

La suite ? Je ne la connais pas encore moi même !

Je souhaite à travers ce blog te partager mon expérience de ces deux années sur les routes, et te donner peut-être l’envie d’un jour tenter l’expérience du voyage toi aussi. (Si la fille un peu pommée derrière son bureau du Nord Pas de Calais l’a fait, pourquoi pas toi ?). S’il y a une chose dont je suis sure, c’est que partir a été la meilleure décision de ma vie !

Pourquoi Baleine voyageuse ?

Parce que la Baleine est mon « totem », mon tatouage.
 
Ce tatouage c’est un « cadeau » à moi-même, tout comme le voyage, pour me faire du bien, commencer à penser un peu plus à moi, pour mes 25 ans qui rimait alors avec tournant.
 
C’est une « ancre positive », un post-it permanent qui me colle à la peau pour me rappeler que la vie est belle. C’est un « bijou » sur une main qui peut montrer la direction, sur un corps qui raconte une histoire. Une histoire qui n’est pas « j’ai survécu » mais « je vis ».

La baleine est toujours en mouvement, lentement mais surement elle avance droit devant elle. Au besoin elle est capable de changer de direction, mais sans abandonner son but, jamais. Une force tranquille. Calme, tranquille, mais forte. Qui a la force de pouvoir créer des vagues, mais ne le fait jamais.

Mais surtout parce que quand j’ai vu ce dessin, ça a été pour moi comme une évidence. Quel meilleur symbole que les baleines, présente à chaque changement de ma vie, pour l’illustrer ? Je les ai vu au Canada le jour où j’ai pris la décision de tout plaquer. En écho à la Norvège en famille 16 ans plus tôt, qui a marqué un tournant dans mon enfance. Les verrais-je en Nouvelle Zélande pour mon 1er solo ?

Alors, prêt à voyager avec moi ? Allez embarquement immédiat !

Revue de presse

Thomas, une connaissance journaliste pour la Voix du Nord m’a proposé en aout 2021 de faire un article pour parler de mon histoire. J’ai d’abord cru qu’il me faisait une blague… mais non il était bien sérieux ! Et voilà le résultat !

 
Gauthier, l’animateur de Stéréochic, la radio des français expatriés à l’étranger (que je recommande fortement d’ailleurs), m’a interviewé juste avant mon vol retour pour la France en décembre 2021. Le podcast de l’interview (10 min) est à écouter juste ->ici<-. Puis il m’a interviewé une 2ème fois juste après mon retour, vous pouvez le retrouver ->là<-

Rédaction web

Pendant ce voyage incroyable, j’ai créé ce blog et je me suis formée à la rédaction web optimisée SEO. A mon retour, des professionnels du tourisme ont cru en moi (merci !) et m’ont proposé des projets. Petit à petit je me suis professionnalisée. Aujourd’hui me voilà rédactrice web freelance ! Je n’aurais jamais imaginé ça lors de mon départ, avec mon backpack sur le dos. Believe in yourself !

Voici donc un aperçu d’articles réalisés sur mes sujets de prédilection (la Nouvelle Zélande et la randonnée, si vous ne l’aviez pas remarqué !)

Vous avez vous même un projet à me proposer ? N’hésitez pas à me contacter !